Chère Alice,

Le temps est beau...

Tout près d'ici, la bataille fait rage.

Lucien Sertier
Lettre du vendredi 19 mars 1915
Estrée-Wamin, samedi 20 mars 1915
GUERRE 1914-1915
Lanciers anglais dans le nord de la France

…/… plusieurs fois dans ma tenue de cuisinier, surtout dans mes installations sommaires de campagne, seulement il faut que les camarades amateurs aient le temps de développer les clichés et ils n'ont pas ici toutes les facilités pour cela.

Il fait un beau soleil aujourd'hui, ça change de la bourrasque de neige d'hier mais le temps est toujours froid. Canonnade intense ce matin à 4 heures.

Je t'envoie ces cartes qui représentent les troupes anglaises et indiennes que j'ai vues si souvent.

Je n'ai reçu aucune réponse des cousines Ravaudeuse à ma dernière lettre. Je pense qu'elles se sont laissées influencer par ces histoires de suppression du service postal. De même ma cousine Berthe ne m 'a pas répondu non plus.

Je crois qu'on attend l'effet diplomatique que produira l'attaque des Dardanelles avant d'essayer le grand coup. Opinion personnelle, d'ailleurs. C'est comme tu vois le calme plat toujours dans notre vie. Mais enfin la Prusse s'use toujours quand même.

Les gens d'ici battent toujours à la machine avec leurs batteuses actionnées par un cheval. Ils font ça sous leurs remises. Ils auront fini je pense au mois d'avril prochain… /...
Lucien
Lettre du dimanche 21 mars 1915


Nous contacter