Chère Alice,

Le temps est beau...

Tout près d'ici, la bataille fait rage.

Lucien Sertier
Lettre du dimanche 21 mars 1915
Estrée-Wamin, mardi 23 mars 1915
GUERRE 1914-1915
Le grain de la moisson de 1915

Chère Alice,

J'attends le courrier d'aujourd'hui qui arrive à midi et qui doit m'apporter des détails sur ce gros garçon.J e t'écrirai ensuite. Je fais vite cette carte pour qu'elle parte par le courrier de ce matin (poste civile). Je vais toujours bien et je suis comme tu le comprends très content.
Toujours au repos. Temps doux et pluvieux. J'ai écrit hier à ma sœur et à Émile. Je t'embrasse bien tendrement ainsi que tous à la maison.
Lucien
Lettre du mardi 23 mars 1915


Nous contacter