Chère Alice,

Le temps est beau...

Tout près d'ici, la bataille fait rage.

Lucien Sertier
Lettre du dimanche 20 décembre 1914
Dijon, dimanche 20 décembre 1914
...Le courrier va partir.
Je ne te mets pas plus long pour ne pas le manquer. Je t'enverrai des détails au fur et à mesure que je les aurais. Donne bien le bonjour pour moi à ton Papa et à ta Maman que je devine si bons pour nous. Fais ton possible pour vite guérir et reçois pour toi et la petite mes affectueux baisers.
Ton mari aimant

Lucien
Lettre du dimanche 20 décembre 1914


Nous contacter