Chère Alice,

Le temps est beau...

Tout près d'ici, la bataille fait rage.

Lucien Sertier
Lettre du mardi 26 septembre 1916
Villers-Bretonneux, mercredi 27 septembre 1916

Bien chère Alice,
Je viens de recevoir ta lettre 10 qui était en retard, le paquet contenant les fromages et le journal. Je te remercie beaucoup, beaucoup.
Rien de nouveau ici. Temps beau, avec vent. Je vais bien. Affections bien sincères à tous.
Je t’embrasse, ainsi que les enfants.

Lucien
Lettre du jeudi 28 septembre 1916


Nous contacter