Chère Alice,

Le temps est beau...

Tout près d'ici, la bataille fait rage.

Lucien Sertier
Lettre du vendredi 13 octobre 1916
Paris, dimanche 15 octobre 1916
Bien chère Alice,

J’ai pris la garde à l’Ile Saint Germain depuis hier matin dix heures jusqu’à ce matin dix heures.
Il pleut un peu ce matin. Cet après midi je pense pouvoir être libre puisque c’est dimanche. Je ne sais encore rien concernant notre départ. Peut-être l’apprendrais-je ne rentrant et trouverai-je enfin des lettres. Je vais bien quoique un peu enrhumé.
Affections bien sincères à tous.
Je t’embrasse avec les enfants.
Lucien
Lettre du lundi 16 octobre 1916


Nous contacter