Chère Alice,

Le temps est beau...

Tout près d'ici, la bataille fait rage.

Lucien Sertier
Lettre du vendredi 18 décembre 1914
Dijon, samedi 19 décembre 1914
Samedi matin, 9 heures
Chère Alice

On forme ce matin un convoi avec tout l’ancien noyau Maugis. Je garde mon poste de cuisinier. Direction inconnue encore. Départ dans quelques jours. Te tiendrai au courant.
Mille baisers. Bon courage.
Lucien
Lettre du dimanche 20 décembre 1914


Nous contacter