Chère Alice,

Le temps est beau...

Tout près d'ici, la bataille fait rage.

Lucien Sertier
Lettre du lundi 23 septembre 1918
INDEFINI, mardi 24 septembre 1918
Orléans

Mardi soir 8h1/2 24 septembre 1918

Bien chère Alice,
Rien eu de toi aujourd’hui. J’ai travaillé ferme ce soir. J’ai copié pour les étudier à loisir les 73 questions faisant l’ensemble des examens de technique. On tire ces questions au sort et on répond sur celle que l’on a tirée. Temps beau mais gelée blanche, ce matin.
Je vais bien merci encore pour tes fromages, vraiment bons.
J’espère avoir une lettre demain. Comment allez-vous tous ?
Je t’embrasse bien fort ainsi que tes chers parents et sœurs et les petits.

Lucien
Lettre du mercredi 25 septembre 1918


Nous contacter