Chère Alice,

Le temps est beau...

Tout près d'ici, la bataille fait rage.

Lucien Sertier
Lettre du samedi 30 janvier 1915
Pernes, lundi 1er février 1915



Mes plus vives affections
Bonne santé


Lucien
Lettre du lundi 1er février 1915


Nous contacter