Chère Alice,

Le temps est beau...

Tout près d'ici, la bataille fait rage.

Lucien Sertier
Lettre du samedi 30 janvier 1915
Pernes, samedi 30 janvier 1915
En campagne....Samedi soir
Bonne santé à tous. Ecris-moi souvent. Le temps est assez beau. Gelée peu forte le matin. Il ne me manque rien, en effets. Quand cette guerre finira-t-elle ? Un bon baiser pour toi. Embrasse tout le monde à la maison pour moi et bon courage.

Lucien
Lettre du lundi 1er février 1915


Nous contacter